Connexion

Récupérer mon mot de passe

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Comme une matinée de printemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comme une matinée de printemps

Message par Relton le Lun 4 Mai - 16:17

L'aurore se présentait comme à son habitude sur la campagne d'Amakna. D'une petite maison à l'orée du port de Madrestam, Relton se réveillait à son habitude. Une tasse de laitlait chaud à la main et assise sur le rebord de la fenêtre d'une maison.
« Hum, j'ai eu de la chance que la maison soit abandonnée » pensa t-elle.
La roublarde avait beau avoir les moyens, posséder une maison ne lui a jamais traverser l'esprit.
Pendant une heure, elle resta assise, à regarder la vie s'écouler le long de la rivière Kawaï.
« Après ça, qu'est ce que je vais devenir... ? » s'interroga t-elle en regardant un sac en cuir sculpté.
Le sac était sur la table de cuisine de la maison, fermé. Une lumière était perceptible à travers les coutures qui se reflétait sur les murs de la pièce.
Elle repensa à ce contrat, dans la forêt de Pandala, où elle dû tuer cette jeune femme. A peine plus jeune qu'elle, elle la revoyait, assise contre un bambou, une lame d'acier dans l'épaule, à se vider de son sang. 
Ce sac lui appartenait. Relton ne l'ouvrit qu'une fois ou deux. Elle ne voulait plus porter ce sac, le toucher ou le voir. A chaque fois, l'image de la disciple Pandawa revenait dans son esprit.
La roublarde n'en dormait plus depuis longtemps. Mais elle remerciait Dralbour d'avoir pu rencontrer des personnes qui pouvait sûrement l'aider à se débarrasser de ce fardeau.
Bien que l'idée de jeter le sac au fond de la rivière lui ai traversé l'esprit plus d'une fois, elle pensa également au possible conséquence de son acte.
« Enfin, je devrais y aller. Le repas ne se chasse pas seul. »
Elle descendit de sa fenêtre et fit quelques pas vers la milifutaie. Un craquement la stoppa net.
Des bandits ? Ou des aventuriers ? Quatres personnes arrivèrent vers elle, armes dégainées.
Les agresseurs portaient une cape grisée, usée par le temps, dissimulant des pièces d'armures en acier. A la ceinture de l'un, elle reconnut des bombes d'origines Roublardes. Un autre tenait de ses deux mains une hallebarde filigranée tandis qu'un troisième arborait fièrement un arc d'ébène et d'orme.
« Le sac, donne-le » dit le quatrième membre. «Même si je doute que tu le donne comme ça. »
« En effet » répondit la roublarde en dégainant son sabre et regardant le sol qui séparait les deux camps.
Deux d'entre eux se mirent à courir vers la jeune femme, lançant des insultes inaudibles ou trop vulgaire pour être entendues. 
Relton sourit à la vue d'une telle précipitation, sortit un détonateur et appuya.
La terre trembla sous l'effet de l'explosion. L'un des deux qui chargèrent vit son bras passer devant sa tête, tandis que les flammes l'avalèrent entièrement. L'autre bougre eu moins de chance : une bombe se trouvait sous ses jambes. Il s'éparpilla sur différents endroits du champ de bataille.
La roublarde profita de l'effet de surprise pour bondir sur l'archer, sonné en ayant vu le visage de son compère atterrir à ses pieds. Elle lui assena un coup d'estoc vertical, de l'épaule au début de la cuisse, en prenant soin d'appuyer comme il se doit sur l'entrecuisse du pauvre malheureux.
Elle acheva ses souffrances d'un coup de revolver.
Le dernier l'attaqua sans sommation hallebarde à la main. Relton essaya de contrer le coup puissant du coupe-jarret, sans succès. La lance se figea dans l'épaule de la roublarde, qui échappa un cri de douleur. Le bandit ressortit sa puissante lame du corps de la roublarde maintenant un genou à terre. Son le coup, elle relâcha son pistolet et son sabre.
« Je peux savoir qui t'envoie ?  Demanda difficilement Relton à son agresseur.
« Tu le sais déjà. » répondit le bandit en levant sa lance et armant son coup funeste.
Relton ferma les yeux, un sourire aux lèvres. Son calvaire sera terminé.
Ses lèvres se mirent bouger toute seule et elle dit à voix basse : « Kitsii, je suis désolée. »
Et le bandit abattu son hallebarde sur la jeune femme, et à quelques centimètres de son crâne des effluves de magie quadramentale apparurent autour de la lame d'une hache qui bloqua l'arme du brigand. La hache se souleva et rapidité et force déstabilisant l'homme et s'abattu vigoureusement. Le choc le propulsa de deux mètres. Il tomba à la renverse, la hache toujours planté dans son torse, inerte.
Relton rouvrit les yeux au vacarme du tintement d'acier entre l'hallebarde et la hache et vit seulement l'avant bras du protecteur. Elle vit, stupéfaite, le bandit décollé du sol et atterrir plus loin.
Elle se retourna aussitôt pour voir une silhouette s'évaporer. 
Le silence retomba, et les gazouillements d'oiseaux se firent de nouveau entendre. La jeune femme se releva avec difficulté et alla observer le corps sans vie du dernier agresseur.
La hache siégeait son le torse du cadavre, apparemment usé par plusieurs années d'utilisation. Elle saisit la hache de son bras valide et examina la hache. La lame était d'un acier blanc maculé par le sang du bandit, le manche était d'un bois rare, sombre, dont une marque de poigne était parfaitement visible. Le manche semblait également avoir été brisé et réparé.
A la base de la lame, la roublarde découvrit une gravure :
« K. Rygwell » 
A la vue de ce nom, Relton eut le souffle coupé. Ce n'était pas la première fois qu'elle voyait cette arme. 
La jeune femme resta stupéfaite.
« Ce n'est pas possible. »
Elle couru rassembler ses affaires et parti rapidement pour la bibliothèque d'amakna. La hache à la main.
A quelques mètres de là, une ombre vaporeuse observait la scène.
« Il va falloir que je la récupère maintenant » soupira une voix féminine.


Dernière édition par Relton le Lun 4 Mai - 16:18, édité 1 fois (Raison : nyu <3)
avatar
Relton
Jeune Tofu

Messages : 33
Date d'inscription : 02/04/2015

Personnage
Classe: Le Sablier de Xélor
Niveau:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum