Connexion

Récupérer mon mot de passe

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


[Multi] Voyage en compagnie des Selenytes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Multi] Voyage en compagnie des Selenytes

Message par Maitre du Jeu le Dim 24 Mar - 20:41

[ J’avais écrit tout un RP dont j’étais assez fier jusqu’à ce que je perde tout par une *** de déconnexion… j’essayerais de le réécrire quand j’aurais passé ma rage et que j’aurais retrouvé mon courage, pour l’instant faudra se contenter d’un bref résumé… On ne m’y reprendra plus à rédiger un texte directement ! ]



Les Gardiens d’Irianah accompagnés par les trois Selenytes qu’ils avaient engagés, larguèrent les amarres du Lotki en début de soirée, et prirent leur premier repas tous ensemble, profitant de la clémence de la météo pour diner sous un ciel étoilé et dégagé.

Ils arrivèrent en vue d’Irianah le lendemain matin, au moment où le soleil se levait profitant ainsi d’un spectacle unique et presque féérique.

La première chose que nos aventuriers firent en arrivant au port –loin de s’y voir trois mille- fut de décharger l’importante cargaison du Lotki, la caravelle qui les avait menés à bon port. On conduisit ensuite les mercenaires jusqu’à la taverne du loup blanc, où leur chambres avaient été préparées. Tout le monde avait pour consigne de bien se reposer car ils partiraient peu après le déjeuner en direction de la Grotte des Anciens…

_________________
"Dans la vie, on a tous le choix de vivre heureux ou non. Moi j'ai choisis de vivre heureux, et je suis content car jusqu'à maintenant, j'y suis plutôt bien parvenu."
Pehdolyth, mes mémoires
____________________

"Une cause ne se gagne pas au nombre de partisans, mais à la force des convictions"
Prof. Lupin, Harry Potter
avatar
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 275
Date d'inscription : 21/05/2009

Personnage
Classe: Le Soulier de Sadida
Niveau:
140/200  (140/200)

Voir le profil de l'utilisateur http://talakia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multi] Voyage en compagnie des Selenytes

Message par Maitre du Jeu le Lun 25 Mar - 11:49

[Comme promis voici la version longue du voyage.]


***


Voilà maintenant quinze longues années que Moussa venait ici après sa sieste quotidienne. Chaque fois le même rituel, les mêmes habitudes. Après s’être levé aux alentours de seize heures, il se rendait une eau chaude à la main à sa cave. L’endroit était sombre et l’atmosphère fraîche, légèrement humide comme bien souvent dans les caves en terre battue. Il posait alors son mug sur la table à droite de l'entré et se dirigeait vers une armoire en bois rongée aussi bien par l’humidité et l’air marin, que par les insectes xylophages. Du meuble il extirpait sa canne à pêche, la choisissant avec un soin méticuleux aussi bien selon son humeur que de la météo. Puis il ressortait, une caissette en bois en bandoulière servant à la fois de siège et de rangement pour ses appâts et ses hameçons. Il oubliait son mug en sortant.

Moussa Yon partait ainsi affublé, la fleur à la canne vers son champ de bataille à lui. Sur les quais du port de Madrestam il saluait quelques marins, généralement d’anciens collèges ou de simples compagnons de discussion d’un jour. Il marchait jusqu’à son coin, car comme chaque pêcheur Moussa avait son spot, et il n’en était pas peu fier.
Tandis qu’il installait son matériel, il en profitait pour jeter quelques coups d’œil à sa vieille maîtresse, la seule qu’il ait jamais eut d’ailleurs. Elle était son seul vice, sa femme en était bien sûr informée mais qu’y pouvait-elle ? Elle n’avait pas sa fougue, sa chevelure onduleuse aux mille reflets… Cette maîtresse qu’il venait voir si souvent, désormais il se contentait de la regarder, elle qui était éternellement jeune… Mais autrefois, alors qu’il était encore un jeune marin il n'aurait pas hésité une seconde à partir avec elle, bravant vents et tempêtes dans une danse infernale.

Moussa fut tiré de sa contemplation sensuelle de cette étendue bleue par une troupe de voyageurs bruyants. Le port de Madrestam n’était pourtant pas un endroit calme. Enclavé entre le Château d’Allister et le village d’Amakna, c’était un lieu de passage très fréquenté par les navires marchands en provenance des quatre coins du Monde des Douze. Lieu de métissage et d’échange, les cris des gélikans se mêlaient à ceux des marins qui déchargeaient puis rechargeaient leur navire dans un véritable maelström.
Ce qui irrita Moussa c'était le vacarme inhabituel que la troupe produisait et qui aurait tôt fait d’effrayer tous les poissons des alentours. La cohorte était composée d’une dizaine de personne, et si Moussa avait quitté son port pour une autre destination que la croupe de sa maîtresse, il aurait reconnu parmi celle-ci la tenue caractéristique de trois des voyageurs portant la tenue des Selenytes, un clan de mercenaire d’Astrub réputé sur le monde des Douze. Les autres en revanche semblaient parfaitement banals et il n’aurait pu deviner qu’il s’agissait également d’une sorte de clan, bien plus ancien cependant …

Le cortège était ouvert par une femme à la chevelure améthyste ce qui n’était pourtant pas son trait particulier, non ce qui la rendait plutôt singulière était son accent exotique, évoquant le langage des Wabbits. Tous étaient chargés, portant des sacs ou des caisses principalement des vivres. La marche était fermée par un jeune homme dans la vingtaine au visage souriant, l’esprit voguant déjà jusqu’à son île qu’il s’apprêtait à retrouver. Il voguait sur une dragodinde trainant dans son sillage une charrette pleine d’équipement. Visiblement la petite troupe s’apprêtait à s'élancer dans une aventure épique...

Ils poursuivirent ainsi leur marche le long des quais, discutant de choses et d’autres, plaisantant pour donner le change, et ne pas penser à l’inconnu qui les attendait. Ils arrivèrent quelques minutes plus tard à leur première destination : une caravelle singulière amarrée en limite du port. La singularité de ce navire résidait aussi bien dans son architecture que dans les matériaux qui le constituaient. S’il était intégralement construit en bois, le Lotki semblait venir d’ailleurs: ses formes effilées et voluptueuses n’avaient rien de commun et chaque partie du navire semblaient avoir en plus de sa fonctionnalité une recherche esthétique très poussée.
L’embarquement prit une demi-heure, le temps de décharger la charrette et de faire visiter le navire aux Selenytes ainsi qu’aux dernières recrues. Enfin le Lotki largua les amarres en début de soirée, peu avant l’heure du diner. Profitant de la clémence de la météo et de la douceur de la nuit, l’équipage décida de diner sous un ciel étoilé, une première pour beaucoup qui voyait s’éloigner le pinceau lumineux du phare d'Amakna.

Le Lotki navigua toute la nuit à pleine vitesse, les vents étaient cléments comme l’avait espéré Pantalemon, capitaine du moment. Il n’avait dormi que quelques heures, car il lui fallait être suffisamment reposé pour guider le Lotki dans les eaux dangereuses d’Irianah.
L’île fut en vue le lendemain à l'aube, lorsque les premiers rayons de soleil commençaient tout juste à poindre timidement à l’horizon. Le tintement de la cloche du Lotki retentit alors, Pantalemon appelait toute la troupe sommeillant sur le pont afin qu’ils puissent profiter du spectacle qui allait se donner au loin. Les rivages d’Irianah se dessinaient progressivement. L’île en forme de galaxie s’étendait sur quelques kilomètres et tout semblait graviter autour de son centre où s’élevait majestueusement un arbre disproportionné : élevant sa cime à plus d’un kilomètre, l’Orme d’un blanc immaculé étendait son feuillage clairsemé sur près d’un cinquième de la superficie de l’île.
Le soleil ce matin-là se sentait l’âme d’un peintre, colorant le tronc de l’Orme d’un rose violacé puis orangé, tirant ensuite sur des teintes plus jaunes avant de finalement se lasser et lui rendre sa couleur originelle.

L’arrivée au Port d’Irianah se fit dans un calme à peine troublé par quelques cris d’oiseaux. Le contraste était frappant avec l’animation presque myrmécéenne du port qu’ils venaient de quitter. Abandonné il y a plusieurs siècles, l’île d’Irianah n’était plus que ruine d’une cité prospère dont le port constituait le témoin le plus frappant. Exposé aux tempêtes et aux embruns, pas un navire n’en avait réchappé, et le port méritait plus le nom de cimetière.
La manœuvre d’amarrage fut brève, Pantalemon avait répété ces gestes tant de fois qu’ils s’étaient presque automatisés. Il lâcha quelques ordres de temps à autre. Enfin la troupe débarquait. Il leur faudrait encore décharger la cargaison, puis tous iraient se reposer avant de partir en direction de la Grotte des Anciens. Les mercenaires furent conduit jusqu’à la Taverne du Loup Blanc où des chambres leur avaient été préparées. Tous avaient pour consigne de reprendre des forces car ils partiraient peu après le déjeuner en direction de la Grotte des Anciens…


***


[ La suite par ici : La Grotte des Anciens ]

_________________
"Dans la vie, on a tous le choix de vivre heureux ou non. Moi j'ai choisis de vivre heureux, et je suis content car jusqu'à maintenant, j'y suis plutôt bien parvenu."
Pehdolyth, mes mémoires
____________________

"Une cause ne se gagne pas au nombre de partisans, mais à la force des convictions"
Prof. Lupin, Harry Potter
avatar
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 275
Date d'inscription : 21/05/2009

Personnage
Classe: Le Soulier de Sadida
Niveau:
140/200  (140/200)

Voir le profil de l'utilisateur http://talakia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum