Connexion

Récupérer mon mot de passe

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


[Tutoriel] Point culture sur le Roleplay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Tutoriel] Point culture sur le Roleplay

Message par Atlancia le Ven 4 Jan - 14:50



Coucou tout le monde !

J'avais écrit ce Point Culture sur le forum Sufokia Island, et Pantalemon m'a demandé de le copier ici. Alors je vais essayer de me servir de mes connaissances pour vous expliquer un peu comment fonctionne la chose. Je ne prétends pas avoir raison sur toute la ligne, j’expose simplement ici mon point de vue sur le Roleplay et si ça peut s’avérer utile, c’est tant mieux. Bonne lecture !



Vous êtes tranquillement en train de traverser la cité d'Astrub quand vous voyez, tout à coup, un petit groupe échanger des paroles étranges, remplissant le chat à coups de ** et de /think... Lorsque vous leur demandez ce qu'ils font, ils vous répondent avec des balises...

Non, ces personnes ne sont pas folles, elles pratiquent juste ce qu'on appelle le Roleplay, ou tout simplement Jeu de Rôle en français (oui on dit Roleplay parce que ça fait plus class' tkt). A partir de là, rien compliqué : Jeu de Rôle, eh bien, on joue un rôle, en l’occurrence celui de son petit tas de pixels. C'est un peu comme du théâtre, mais à l'écrit : vous n'êtes plus le joueur, mais vous incarnez ce personnage à qui vous avez donné un peu de consistance en lui ayant assigné un caractère, une histoire, un physique, un style... Mais nous reviendrons sur ce point dans la partie dédiée à cela.

La définition, c'est ok, on va pouvoir se pencher sur la différence qu'il y a entre le pratiquer IG et le pratiquer sur forum. Encore une fois, c'est plutôt simple à saisir :
 
Le Rp IG est vraiment quelque chose de spontané ; il s'agit ni plus ni moins que de l'improvisation faite avec les personnages des autres joueurs. Sa pratique consiste dans les actions, généralement courtes (afin de laisser les autres réagir comme bon leur semble) et dans les paroles.

Le Rp sur forum est quelque chose de plus cool, mais de plus complexe : en effet, il n'y a plus cette spontanéité nécessaire dans le Rp IG, ce qui permet de développer davantage les éléments qui le constituent. C'est un gros travail d'imagination, vous demandant de définir le contexte, le lieu, le temps et les réactions détaillées de votre personnage. Pour faire simple, cela s'identifie plus à l'écriture d'une histoire, à la seule différence près que vous l'écrivez avec d'autres personnes (sachez que vous pouvez aussi écrire des Rp sur forum solo, ceux-ci ayant généralement pour but de faire avancer le BG de votre personnage ou d'en détailler une partie).

Comme vous l'aurez deviné, le Roleplay demande une bonne maîtrise de sa langue ; bah oui, un Rp en sms, ça perd tout de suite de son charme (et généralement de son sens) !



Ceci est donc à proscrire, de même que les fautes : cependant, même si celles-ci sont tolérées dans le Rp IG, elles le sont beaucoup moins dans le Rp forum (vous avez le temps de relire et de faire des corrections, donc aucune raison qu’il y en ait !).

Okay, on peut maintenant passer aux bases du Roleplay, à savoir l’élaboration d’un personnage !


S’il y a une chose par laquelle il faut commencer, c’est bien celle-ci : votre personnage, ce n’est pas vous ! Certes, vous le manipulez à votre guise, mais ce n’est qu’un rôle. Aucune raison qu’il fasse tout comme vous ! De ce fait, il y a quelque chose de très important à prendre en compte, à savoir les balises RP/HRP.



Quand vous êtes en train de pratiquer du Roleplay (que ce soit sur forum ou IG), il est nécessaire de mettre ces balises. Selon si vous êtes un rôliste à temps plein ou non, vous pouvez les ôter en dehors d’une scène Rp, mais sachez qu'elles ont tout de même leur utilité en dehors puisqu'elles permettent de reconnaître un Rôliste en vue d'un futur Rp (déjà que ça ne court pas les rues, alors) !

Tout ce qui sera situé entre ces balises est ce qu’on appelle HRP (hors du Rp, tout ce qui vous concerne donc). Le reste, bien évidemment, constituera le Rp de votre personnage. Attention donc aux anachronismes, c’est un signe que vous n’avez pas encore bien saisi l’univers de votre personnage qui n’est pas le votre !



Maintenant que le strict minimum est en place, nous pouvons nous attaquer plus particulièrement au personnage, en commençant par son histoire, qu’on appelle aussi Background (BG).

Le BG permet en quelque sorte de répondre aux grandes questions à propos du personnage : pourquoi s’appelle-t-il ainsi ? Pourquoi est-il comme ça ? Quel est son but et pourquoi ? Evidemment, chacun est libre de répondre ou non à toutes les questions, mais lorsqu’on débute, c’est nettement plus simple pour avoir une base solide et jouer correctement son personnage. N’hésitez pas cependant à faire dans l’original : renouvelez un peu le scénario du gamin abandonné par ses parents par manque de moyen, ou ayant du fuir parce que ses parents se sont fait tuer par des vilains méchants ! Un perso’ avec une vie tout à fait normale peut être intéressant à jouer, tout dépend de ce que l’on en fait.

C’est pas tout ça, mais il faut aussi savoir l’intégrer à son univers (ici le Monde des Douze) ! Nous sommes actuellement en l’An 643 (pas en 2013, héhé), donc veillez à ce que la chronologie/histoire de votre personnage s’adapte correctement à son temps. Je ne vais pas aborder le chapitre de l’histoire officielle de Dofus, parce qu’honnêtement je m’en fous (bouuuuh !), mais faites attention à ne pas modifier le déroulement des choses (non non, il est impossible que vous ayez tué Allister en l’an 573, quand bien même vous étiez déjà vivant !).

Concernant l’âge, c’est un peu plus abstrait : personnellement, je ne me fie pas vraiment à un âge réel, mais plutôt à un âge physique (oui, j’ai quand même lu la chronologie officielle de DOFUS, et d’après celle-ci, Fallanster et Allister sont nés entre l’An 490 et 505, donc bon…). Je pense que leur durée de vie est nettement supérieure à la notre, mais je laisse ça à l’adaptation que chacun veut en faire étant donné que je n’ai pas trouvé de sujet évoquant précisément cela.

Petite précision à ce sujet (merci Lovely !), le niveau (autrement appelé Cercle de Puissance en Roleplay) n'a rien à voir avec l'âge. C'est quelque chose qui reste aussi abstrait, et qui démontre surtout l'expérience au combat d'un personnage.

Après l’intégration, l’imagination ! Oui, il va falloir, à partir de l’Univers et du BG (même si celui-ci n’est pas encore tout à fait étoffé) créer votre personnage ! A partir de là, vous avez le droit à tout : si vous voulez créer un personnage masochiste comme Lovely, un schizophrène comme Jicé et j’en passe (‘vaut mieux), faites ! Il y a bon nombre de choix, et à ce niveau-là je ne peux pas vraiment vous aider Razz. Veillez simplement à respecter son histoire. Pour les débutants, je conseillerai cependant de commencer par un personnage au caractère simple et, si possible, vous ressemblant sur certains points (pas tous, il faut quand même un peu de changement). C’est toujours difficile d’aller à l’encontre de ses idéologies et de ses interprétations au départ !

D’ailleurs, je vois beaucoup de rôlistes débutants communiquer avec un style de langage soutenu et de grandes manières. Je ne sais pas si c’est une idée reçue, mais c’est totalement faux, votre personnage ne doit pas obligatoirement parler comme ça ! Sa façon de communiquer fait aussi partie des traits qui le constituent. Vous pouvez très bien faire un personnage malpoli, qui hache ses mots ou même muet ! Rien que cela le différenciera des autres. De même, n’hésitez pas à lui donner son propre style avec un skin original, et si celui-ci peut faire ressortir son caractère, c’est même mieux !



Abordons maintenant un sujet qui fâche. Je fais un petit détour par cette chose qui en agace plus d’un : on appelle ça le Godmaster, qui est tout simplement le fait de se prendre pour un Dieu.

C’est un équivalent du Powergaming (j’y reviendrai un peu plus tard), mais en pire : le personnage qui se prend pour un Godmaster ne permet aucune action aux autres rôlistes. D’après lui, il est le plus puissant et est invulnérable à tout, égalant presque les Dieux. C’est un « style » de jeu qui est vraiment à proscrire, puisque vous vous rendrez compte par vous-même que personne ne voudra faire un Rp avec vous par la suite. Il ne faut pas oublier que vous n’êtes pas seul, et que par conséquent il faut limiter ses actions et rester crédible ! Evitez-donc d’être l’enfant de la Déesse Sacrieur (qui fait aussi entorse au respect du BG officiel de DOFUS) et de posséder des pouvoirs qui pourront détruire le Monde des Douze dans sa totalité… Faisons bien, faisons simple.

Voilà, vous avez défini votre personnage en tenant compte des remarques importantes ! A partir de là, il est vivement conseillé de faire une petite fiche récapitulative que vous pourrez, par la suite, poster où bon vous semble afin de faire découvrir votre personnage aux autres !



Votre personnage est fin prêt et doit faire le grand saut dans la sphère sociale. Soit ! Voyons voir les outils à notre disposition.

    Deux commandes évidentes : ** et /think
Base du Rp IG, ces balises permettent de différencier les paroles des actions et des pensées. Lorsque vous souhaitez faire une action, comme tout simplement manger, mettez une étoile au début et à la fin. Dans le chat, vous verrez que ces balises permettent de mettre en italique vos actions, ce qui est plutôt pratique.

De même, si vous voulez penser à quelque chose, il suffit de l’écrire ainsi : /think Tiens, si je me faisais un thé ? Dans le chat, vous obtiendrez : xx pense : Tiens, si je me faisais un thé ?.
Faites bien attention aux pensées ! D’origine, votre personnage ne peut pas lire celles des autres (sauf si vous en avez demandé l’accord au préalable).

Si je parle du chat, c’est que j’aurais plutôt tendance à regarder celui-ci plutôt que les bulles qui en trompent plus d’un. En effet, ces bulles contenant le texte qui apparaissent au dessus des personnages ne permettent pas de faire clairement la différence entre une action et une pensée, et de ce fait les mauvaises interprétations surgissent vite...



    Les smileys & les émotes
Nous n’y pensons pas forcément toujours, mais les smileys et les émotes peuvent s’avérer utiles dans certains cas, notamment pour imager l’air de notre personnage et ses réactions quant à un certain événement. Evidemment, il est difficile de les caser partout ; un Rp ça va vite, surtout quand il y a un peu de monde pour l’alimenter. C’est pour cela qu’il est judicieux de les utiliser dans des moments plutôt importants ou symboliques. Attention toutefois, si dans la plupart des cas les émotes s’introduisent parfaitement dans la scène, évitez de surcharger de smileys : cela finit par décrédibiliser votre personnage.



    Les canaux
L’utilisation des canaux diffère selon les personnes. Prenons  donc les deux principaux : Le canal public et le canal privé (MP ou groupe).

Le canal public, pendant un Rp, est évidemment destiné à la communication avec toutes les personnes présentes. Pour un Rp plus fluide, il est conseillé de ne pas trop y faire de HRP (surtout s’il y a du monde, ça devient vite le bazar).

Le canal privé, quant à lui, peut être est interprété de différentes façons : Rp parlant, il est utilisé par les rôlistes pour murmurer ou communiquer quelque chose de confidentiel à quelqu’un. De même, il est en quelque sorte le canal des messagers, comme ce screen le démontre :



Enfin, il peut être tout simplement un canal HRP.

    Les onomatopées
Si vous avez déjà songé à traduire un bruit bien spécifique en les différenciant des paroles, des pensées et des actions, j’ai mes petites techniques très simples pour ça. Prenons par exemple un personnage qui vient d’avoir une idée. Certes, cela peut être imagé par le smiley avec l’ampoule, mais il peut aussi « tilter ». Mettez donc le tilt entre deux balises identiques, les étoiles (**TILT**), ce qui donnera ceci :



Prenons maintenant le bruit d’une explosion, nettement plus difficile à traduire avec un smiley cette fois-ci, puisque ça ne touche pas directement votre personnage. Vous pouvez soit utiliser la même balise qu’avant (entre les étoiles) ou soit faire comme ceci (*-BOOM-*) :



Ces balises, très simples, peuvent donc alimenter votre Rp sans pour autant créer des confusions.

    Premières approches
Tout au long de votre Roleplay, votre personnage sera amené à tisser des liens ou, au contraire, à se faire des ennemis (ce qui ne signifie pas que ce sera forcément le cas entre les joueurs et vous, non !).

Une chose que les débutants oublient souvent, c’est que si vous, vous parvenez à trouver rapidement le nom du personnage et éventuellement celui de sa guilde, il n’en est pas de même pour votre perso’ : il ne voit pas ces petites étiquettes collées au dessus des têtes ! Il faut donc apprendre à faire connaissance, comme vous le ferez (ou non, mais ça ne dépend que de vous) si vous étiez à sa place, toujours en veillant à bien respecter son caractère. Un personnage renfermé sur lui-même n’ira pas discuter ouvertement avec le premier inconnu qui passe.

Il y aussi le détail des ailes autour du pseudo : il est toujours nécessaire de demander à la personne si l’alignement activé fait partie de son Rp ou non ! Le tas de pixels aura beau être Brâkmarien ou Bontarien en jeu, le personnage sera peut-être neutre, qui sait.

De même (mais encore une fois, ce n’est que mon avis), ce n’est pas parce qu’un personnage fait partie de la classe Osamodas, par exemple, qu’il en est forcément un. Certains joueurs ont décidé que leur personnage ne croyaient pas aux Dieux et ont choisi uniquement une classe parce qu’elle ressemblait physiquement ou mentalement à son perso, ou simplement parce qu’elle lui plaisait.

    S’intégrer dans un Rp
Vous débarquez sur les lieux alors qu’une importante discussion a lieu. C’est sûr qu’il est difficile de s’intégrer sans casser le rythme, mais il suffit de faire cela naturellement. Mettez-vous à la place de votre personnage et posez-vous les bonnes questions : que se passe-t-il ? Quelle attitude adopter ? Tout en respectant son caractère, intéressez-vous à la situation sans paraître envahissant : vous arriverez normalement à obtenir les réponses que vous cherchez.

    Le Powergaming
Le Powergaming, autrement dit le « pouvoir de contrôler le jeu » est une pratique consistant à forcer l’action d’un autre joueur, ou pire, à contrôler son personnage. Comme pour le Godmaster, c’est quelque chose qui est à bannir ! Vous devez laisser le temps à l’autre joueur de réagir, et au mieux, vous devez vous mettre d’accord quant à l’issue de votre scène, ça évite des malentendus. Ce genre de Rp prennent notamment place lors d’un combat… Et puisque nous y sommes, abordons ce sujet.

Qui dit combat ne dit pas forcément défier ou carrément agresser l’autre : vous pouvez très bien faire un combat en dehors, mais il est alors nécessaire de décrire le plus précisément possible le déroulement des choses. Un combat Rp dans un vrai défi a l’avantage de pouvoir imager les attaques (même si l’on peut viser à côté du joueur), mais généralement les personnes sont obnubilées par la timeline : n’y portez pas attention et continuez à Rp, vous avez autant de temps que vous voulez !

    S’absenter
Dans vos Rp, vous serez peut être amenés à vous absenter. Au lieu de vous expliquer en HRP, vous pouvez remettre ça sur le dos de votre personnage. Plusieurs solutions s’offrent donc à vous :

L’AFK rapide : vous n’avez pas précisé que vous vous absentiez un petit instant, et vous revenez alors que certains personnages ont essayé de communiquer avec le votre. Pas de panique ! Avancez simplement que vous vous étiez perdu dans vos pensées, que vous vous étiez assoupi, que le bruit vous a empêché d’entendre la personne en question… Bref, vous avez le choix ! C’est une solution qui fonctionne si votre absence était courte. Pour les longues, il est préférable d’utiliser la suivante.

L’AFK : Souvent, les joueurs pensent qu’il est nécessaire de faire dire à leur personnage la raison de leur absence. Pas besoin, ça ne regarde que vous ! Si votre perso’ veut sortir prendre l’air parce qu’il est mal, s’il a d’autres priorités que de discuter tranquillement autour d’une bière, ou s’il en a tout simplement marre d’être là, faites le s’éclipser directement, ou annoncez au moins votre départ. Quand il y a beaucoup de monde, ça passe sans souci.

Evidemment, votre personnage passe après votre vie IRL (du moins c’est mon point de vue). Si vous ne pouvez pas annoncer votre départ et que vous devez partir au plus vite, personne ne vous en voudra ; au pire des cas, votre personnage pourra expliquer après qu’il a été appelé pour affaires urgentes par exemple.

    Les PNJ
Revenons-en un peu à votre personnage et à son parcours. Même si vous avez déjà tissé certains liens, il est parfois possible que vous ayez besoin d’un personnage en particulier (membre de la famille par exemple). Dans ce cas-là, vous pouvez créer ce qu’on appelle un PNJ, c’est-à-dire un personnage non-joueur, qui ne sera utilisé qu’à quelques occasions (c’est souvent le cas dans les Events).

Si par contre vous avez la flemme de créer un nouveau personnage, vous pouvez tout simplement le jouer avec votre PP (personnage principal). Je vous renvoie donc aux balises ** ** qui peuvent être utiles pour définir clairement qui fait quoi.



Bien sûr, c’est une solution temporaire : si vous êtes amenés à souvent faire intervenir ce personnage, il est conseillé de le créer, même s’il n’est pas utilisé pour DOFUS en lui-même (un compte Rp peut aussi être une solution).

    Les Events
Pour conclure ce topic, je parlerai des Events. Vous devez certainement en avoir entendu parler d’une manière ou d’une autre : les Events, c’est ni plus ni moins qu’un Rp, mais prévu à l’avance. C’est une scène qui prend place à un moment donné, dans un contexte donné, et dans lequel votre personnage est généralement amené à résoudre une énigme ou à aider – ou pourrir – les autres personnages afin d’atteindre un but variable.

Je m’arrêterai ici à ce sujet, peut-être que j’en parlerai plus précisément dans un topic dédié aux Events. Quoi qu’il en soit, j’espère que tout ce charabia va vous aider un petit peu. S’il y a des questions, des suggestions, n’hésitez pas !

avatar
Atlancia
Abraknyde Ecorché

Messages : 44
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 23

Personnage
Classe: Le Sablier de Xélor
Niveau:
102/200  (102/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum