Connexion

Récupérer mon mot de passe

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


[Clan] Chronologie et Histoire des Tempêtes Pourpres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Clan] Chronologie et Histoire des Tempêtes Pourpres

Message par Pantalemon le Mar 30 Oct - 9:36


Écrit par : Menthane Voulcanos


Un Passé oublié : les Tempêtes Pourpres de Clavehart (110 – 135)

> Anton Clavehart, parrain de Menthane Voulcanos, souhaite mettre en place un Ordre voulant rassembler les plus grandes familles de Brâkmar. Les Tempêtes Pourpres vont naître : « Tempête » se rapporte au fait météorologique, et au vent venant tout balayer, et « Pourpre » fait référence à l’Aurore Pourpre, grande bataille de l’an 24.

> Movadow Voulcanos, père de Menthane, devient le bras droit de Clavehart : la dynastie des Voulcanos se montre comme une famille imposant le respect à Brâkmar, pour ses nombreux principes Brâkmariens authentiques.

> Djaul garde un œil sur cet Ordre influent, mais n’agit pas. Il préfère laisser grandir la force des Tempêtes, puisque tous leurs membres sont de fidèles serviteurs de Brâkmar.

> 25 années vont passer jusqu’au terrible Gel des Cités, imposé par Maimane le Stabilisateur. En effet, à l’aube d’une guerre bien plus grande que l’Aurore Pourpre, ce dernier va emprisonner les sentiments dans des Totems Stabilisateurs : la haine (qui engendre les guerres) mais aussi l’amour et l’amitié vont quitter les esprits. Brâkmar et Bonta s’effondrent dans ce Gel incompréhensible, où l’intemporel est le seul maître à bord.

> Il faudra attendre l’an 601 pour que Brâkmar et Bonta s’échappent du Néant (que Voulcanos nomme peut être injustement « Gel des Cités »). En effet, cette seconde chance est offerte indirectement par Sacrieur, lorsqu’elle a versé une larme sur l’Horloge de Xélor en observant la détresse dans le Monde. L’Horloge ayant pris vie grâce à cette larme, Xélor put anticiper de près de 600 années le retour de Brâkmar alors qu’elle n’était pas même encore construite.

> Les Tempêtes Pourpres furent balayées, comme la majeure partie du peuple de Brâkmar. Clavehart restait dans le Néant, tout comme Menthane Voulcanos, par la faute des Anenthem (se référer au background de Voulcanos).


Agmen Mortuus (Fin 637 / Début 638).

> Voulcanos est le Fondateur de la Gazette d’Hécate. Un jour semblable à d’autres, il ferme les portes de la Gazette et part à pied pour Brâkmar, la Cité Pourpre, la Cité de ses origines.

> Il y établit alors une légion fort peu puissante, l’Agmen Mortuus. Ses membres tendent à faire respecter l’aura Brâkmarienne à travers les régions d’Amakna. De nombreux meurtres surviennent alors dans les rues d’Astrub.

> Morte Revolve, Milicien gradé de Brâkmar souvent félicité par Mustam, aide Voulcanos de façon bénévole dans sa mission.

> L’Agmen Mortuus va bientôt rejoindre le conflit Bonta – Brâkmar avec plus d’insistance : elle s’installe dans le sous-sol de la Milice, et le jour où un Général de Bonta (Anabon Talie) souhaite s’en prendre à Brâkmar, Voulcanos intervient vivement. Le Général en question est tout bonnement massacré par Revolve, au nom de l’Agmen Mortuus, au milieu de la Milice de Bonta. Dans la cohue, les membres de l’Agmen se frayent un passage pour rentrer à Brâkmar.

> Nobor Dayle, fils d’Anabon Talie et infiltré à la Milice de Brâkmar, apprend la nouvelle et réussit à blesser Voulcanos. Ce dernier se retire alors de la circulation, attendant le moment propice à son retour...


Gouvernement de Brâkmar I (Fin 638 / Début 639)

> Une missive, aux yeux et à la barbe de la Milice de Brâkmar, arrive alors dans les foyers des très nombreux habitants de Brâkmar : un jour, une heure, un lieu, c’est bien la Tour de Brâkmar qui est la cible d’un meeting.

> Voulcanos est là, entièrement rétabli et ayant troqué son heaume militaire par une coiffe sous l’emprise d’un Obvijevan, se présente alors comme un messie. Il recouvre les Brâkmariens présents au rendez-vous d’un flot d’idées : le Gouvernement de Brâkmar naît des cendres de l’Agmen Mortuus, et de la bouche de Voulcanos.

> Le Gouvernement de Brâkmar, bien différent pourtant de l’Agmen Mortuus, garde cependant les mêmes lettres de noblesse en ce qui concerne le fort patriotisme. Voulcanos, alors connu pour avoir été le Maître de l’Agmen Mortuus, se proclame Gouverneur de Brâkmar en lieu et place.

> Morte Revolve revient aux côtés de Voulcanos. C’est alors une organisation unie et puissante qui voit le jour, et qui représente de plus en plus « la » menace Brâkmarienne face à Bonta, alors démunie de toute protection directe.

> Après de vifs coups de force où Voulcanos triomphe toujours, celui-ci est atteint d’un grave mal qui le retient bien loin de Brâkmar. S’étant lui-même plongé dans le coma, il laisse les espoirs de nombreux Brâkmariens s’endormir avec lui. Bien que de nombreuses missives soient arrivées à son chevet, Voulcanos est incapable d’y répondre, et garde le silence.

> À son retour, Voulcanos perd en légitimité. Plus encore, la « Faction Brâkmarienne Indépendantiste » naît du silence de Voulcanos : le FBI cherche à mettre à mal le Gouvernement, pour avoir mis tant de temps à réagir.


Gouvernement de Brâkmar II (Début 639)

> Voulcanos regagne petit à petit le soutien de Brâkmar, et récupère bien vite sa souveraineté, bien que certains aient préféré l’ignorer, en quittant définitivement Brâkmar. C’est donc une ville dissoute, où les rêveries passées du Gouverneur plongent de plus en plus dans les abysses.

> Les Selenytes, une fois sous la coupe de Fallanster, intéressent Voulcanos : celui-ci va même tenter de tuer Pale Haddin pour renverser la montée en force des Mercenaires. De longs combats commencent alors, qu’ils soient militaires ou politiques, entre les deux esprits bouillonnants d’Enayar et de Voulcanos.

> Voulcanos se trahit lui-même face aux Selenytes en se faisant appeler « Anenthem Voulcanos ». Peu connaissent alors le mal qui plane, et ce même sur le Gouvernement : Voulcanos, depuis quelques temps déjà, est possédé par les sept Anenthem, démons des songes (lire le Background de Voulcanos vous aidera à mieux saisir leur force et influence sur Voulcanos lui-même).

> Après une lutte acharnée entre les Selenytes et Voulcanos, ce dernier est mis à mal par Enayar : celui-ci va profiter de l’instant pour sauver le véritable propriétaire du corps de Voulcanos, Menthane, des griffes des démons. Pendant cette lutte, le meilleur ami de Voulcanos, et alors co-Gouverneur pour l’époque, Chaos Shadow, est emporté dans le Néant par le pouvoir des Anenthem.

> Menthane Voulcanos, après des vacances de quelques jours, va revenir : le Gouvernement de Brâkmar doit évoluer.

> C’est pourtant quelques semaines plus tard, après la matérialisation des Anenthem et du danger qui plane sur Amakna, suivi de l’apparition de Clavehart, parrain de Voulcanos mais surtout maître des Anenthem, que Menthane va profiter de l’instant pour capturer Enayar et le défier dans la Tour de Gisgoul.

> Dans l’incompréhension la plus totale, Voulcanos reçoit un coup violent à l’abdomen par Ange de l’Etoile. Après quelques instants où un écran de fumée vient voiler le corps du Xélor, on le retrouve décédé sur le sol de la Tour. Des obsèques publiques ont lieu dans le Cimetière de Brâkmar.

> Vaul Gaugrad, un très éminent Général de Brâkmar, vient alors prendre la place de Voulcanos en tant que Gouverneur de Brâkmar : le testament de Voulcanos semble crédibiliser sa prise au pouvoir.

> Le Gouvernement de Brâkmar persécute alors Bonta avec une violence jamais connue. Les Selenytes doivent également essuyer la violence de Brâkmar : Ange de l’Etoile, Selenyte, est coupable du meurtre de Menthane Voulcanos.


Les Tempêtes Pourpres I (639 à 640)

> Les rumeurs annoncent le retour prochain de Voulcanos. Vaul Gaugrad se méfie, et s’entoure des grands combattants du Gouvernement de Brâkmar.

> Contre toute attente, Voulcanos réapparaît et embroche Gaugrad de son sabre : c’est la fin du Gouvernement de Brâkmar, symboliquement, de la main de son Fondateur.

(> Voulcanos explique alors son subterfuge : Gaugrad avait appris l’existence des Anenthem, et allait bientôt accuser Voulcanos de traîtrise, pour avoir mis en danger la cité de Brâkmar avec des démons destructeurs, et surtout en faisant observer à tous que Menthane n’avait alors aucune légitimité en tant que Gouverneur, puisque ce n’était pas lui-même qui était aux commandes de son corps.

> Voulcanos, de son côté, a fait en sorte d’être considéré comme mort : il avait avalé un breuvage dissimulant alors son rythme cardiaque pour se faire prendre pour mort, et a profité du dernier instant pour échanger son corps avec un cadavre de Xélor Bontarien. Sa fuite a eu lieu très discrètement par bateau, à destination de l’Île du Minotoror, alors très méconnue.

> Son retour s’est fait dans la plus grande discrétion, également, après avoir prévenu le Gouvernement et ses membres de la traîtrise de Gaugrad, ayant falsifié le testament. Tout a donc été mesuré au millimètre, et tout s’est terminé en un rien de temps.)

> Voulcanos va réunir les habitants de Brâkmar dans la Tour, une fois encore. Il exprimera ses regrets, et affichera sa volonté de tout recommencer proprement. En effet, les Anenthem avaient un but tout autre pour le Gouvernement de Brâkmar lorsqu’ils avaient Voulcanos sous leur contrôle. Le Xélor préférant effacer le passé menaçant, il décida de tout reconstruire.

> Les Tempêtes Pourpres vont donc naître peu après la chute de Gaugrad. De nombreux membres du Gouvernement vont suivre Menthane pour cette reconstruction.

> Même si Menthane se dissipe de nombreuses fois, les victoires sont belles pour Brâkmar. Le dernier fait d’arme des Tempêtes Pourpres est d’ailleurs l’assaut réussi de Bonta, où la Cité Blanche fut humiliée par la mise au bûcher de l’étendard de la ville, sous les yeux impuissants de Sil et de nombreuses autres personnes.

> Menthane Voulcanos est très absent. Il laisse donc à son ami dévoué Akira le rôle de Tribun. Malheureusement, quelques mois plus tard, Akira ne peut lui-même plus soutenir ce rôle, en raison de ses propres absences. Personne ne pouvant reprendre le flambeau, la peur s’installe chez les Tempêtes qui craignent de devoir fermer leurs portes pour un manque de succession au trône.


Les Tempêtes Pourpres II (Début 640 à Aujourd’hui)

> Menthane Voulcanos revient avec un projet de poids dans ses cartons : il souhaite revitaliser les Tempêtes Pourpres de l’intérieur, en donnant à tous les membres la même importance fondamentale. Les Tempêtes Pourpres vont alors faire peau neuve et revêtir un tout nouvel aspect.

> En respectant bien plus les fondements historiques des Tempêtes Pourpres, Menthane va redonner une nouvelle forme au Clan, en supprimant toutes les lois en vigueur et en installant de nouveaux codes, plus authentiques.

> Le Présent nous tend les mains. Nous regagnons peu à peu notre force d’antan, et nous nous installons dans la machine politique du Monde des Douze grâce au Conseil des Ambassadeurs que nous rejoignons.

Source : Le Consulat des Tempêtes Pourpres
avatar
Pantalemon
Assistant d'Otomaï

Messages : 364
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 25

Personnage
Classe: L'Etendue de Crâ
Niveau:
150/200  (150/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum