Connexion

Récupérer mon mot de passe

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


[Clan] Les Mercenaires de La Main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Clan] Les Mercenaires de La Main

Message par Maitre du Jeu le Mar 29 Nov - 15:07

Naissance du Clan


C’était la nuit à la taverne d’Amakna. Le patron avait laissé la salle ouverte plus longtemps que prévue pour ces derniers clients d’un genre un peu particulier. La pénombre envahissait l’endroit, seulement éclairée par quelques chandeliers épars.

Tout en frottant ses brocs de bière du geste sûr d’un grand habitué du nettoyage, le barmaid regardait ce groupe d’aventuriers qui discutait à voix basse. Ils étaient nombreux et arboraient tous un air fatigué mais concentré.

Tous réunis autour d’une même table se trouvaient d’un côté les représentants du clan mercenaire Sokrem-Kara, les disciples de Sirak et de son fils : Sokrem. Ceux là même qu’Aramis-Hokrem était venu visiter et aider à mettre en place il y a peu les règles de leur clan. Lemwow, theblackalchemist et beaucoup d’autres observaient leurs interlocuteurs. De l’autre côté, face à eux : les mercenaires du clan de la Main, symbolisé par la force du déminoboule et dont l’histoire se perdait dans les archives consacrées à la pseudo Déesse Discordia, représentés par Carabas, Laotzu, Kiara ainsi que d’autres membres qui écoutaient dans la pénombre.

La discussion portait sur le même sujet : la visite de Methuma-Gasse, envoyée de Fallanster pour inspecter les clans. Les deux groupes étaient d’accord : tous se sentaient trop jeunes encore pour assumer l’insigne honneur que serait la charge de devenir mercenaire de Fallanster. Et pourtant, la visite de l’Osamodas au service du frère du roi laissait présager que l’homme avait tourné son œil vers eux.

Qui ouvrit la discussion ? Peu importe, mais une seule idée occupait l’esprit de tous : Methuma voulait désigner un clan et aucun d’entre eux ne souhaitaient être lésés ou que son concurrent soit lésé. Car chacun s’estimait, malgré leurs différences et parfois leurs prises de bec.

«Donc vous venez ? » Demanda Carabas à Lemwow.

«Oui, tant que vous faites preuve de respect envers nous et nos coutumes. » Répondit celui-ci.

Carabas hocha la tête : «chaque mercenaire de la Main ici présent y veillera. »

«Nous sommes attachés à la symbolique traditionnelle des clans mercenaires, souvent représentés par le Clint, ce fameux chapeau, vous le savez. » Ajouta Lemwow.

«Nous ne le sommes pas, mais soit. » Répliqua Carabas.

Carabas soupira puis dévisagea son interlocuteur, un sourire goguenard et moqueur lui barrait le visage.«Un déminoboule avec un Klint… On aura vraiment l’air fin. » Lemwow s’esclaffa, la plupart des mercenaires dans la pénombre se retinrent aussi de rire aux éclats. Quelques poignées de main furent échangées, puis la bière fit le reste. Le clan tel que vous le voyez aujourd'hui était né.

22 septange 638 : création de la Main


Bonjour, c'est de ma propre initiative que j'entame la rédaction des annales de la Main ; compagnie franche de mercenaires.
Le projet de ce clan a germé dans l'esprit de Laotzu en décendre 637, cela nous a couté du temps de nous organiser.

Il y a peu nous avions contacté les Sericats, afin de mettre en commun nos connaissances pour créer un clan compétitif en travaillant ensemble, hélas nous n'avons trouvé que portes closes et oreilles sourdes en nous adressant à eux, soit s'ils refusent de nous voir à leurs cotés alors ce sera face à eux que nous nous retrouverons.

Un nouveau projet tel que celui ci est toujours un pari, nous connaissons les difficultés mais nous ne sommes jamais à l'abri d'une éventualité non connue, c'est un peu comme un saut dans le vide, les yeux fermés, personne ne sait si le sol est proche, ou s'il est dur.

Je ne nous souhaite pas la bonne chance, la chance n'a rien à nous apporter, la reussite ou l'echec ne sont que les conséquences de notre travail et de nos efforts, si nous échouons nous serons responsables de cela.

Aujourd'hui, lundi 22 septange 638 voit l'arrivée de la Main ; compagnie franche de mercenaires.

14 octolliard 638 : premiers contrats, premières recrues


Cela fait maintenant trois semaines que la Main s'est ouverte sur le Monde des Douze.
Ces trois semaines nous ont apporté un lot important de visite, beaucoup de chalands vinrent nous voir durant nos permissions, par curiosité, pour se renseigner, pour certains même pour nous rejoindre.
Aujourd'hui nos effectifs augmentent, les candidatures affluent et je sais que d'autres arriveront sous peu suite à certaines discussions.

Avoir un bel effectif c'est une chose, mais les mercenaires doivent aussi manger, hélas les contrats tardent à se multiplier. Certes nous avons eut à traiter des demandes contre des kamas, mais pour beaucoup ce n'est pas assez, patience est reine de vertu.

Nous nous organisons aussi pour communiquer au mieux sur nos compétences, à ce niveau je sais que le bouche à oreille fait merveille, de nombreux parchemins nous parviennent, il ne manque à mon avis que très peu de choses pour que cela se concrétise en kama.

Le week end prochain nous avons décidé de partir sur l'ile d'Otomai l'alchimiste afin d'entrainer nos plus jeunes mercenaires mais aussi pour y conduire les aventuriers esseulés ... les créatures de l'alchimiste passeront une très mauvaise fin de semaine mes avis.

13 Novamaire 638 : du travail et de la fatigue


Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas penché sur mes annales.
Le temps passe vite, trop vite.
Notre clan avance, les demandes affluent de plus en plus, beaucoup de contrats, tous exécutés en temps et en heure.

La vie au sein du clan s'organise petit à petit, quelques petits couacs viennent mettre nos nerfs à rude épreuve. La vie d'un mercenaire de la Main est rythmée par les permanences, les contrats et les entretiens.

Nous avons déménagés dernièrement afin de nous rendre à la capitale d'Amakna, une brave vieille dame, Mamy Wabbaj, a bien voulu que nous nous installions dans sa pension, charmante femme esseulée.
Elle s'est bien faite à notre vie, participant parfois à nos conversations et nous préparant son ragout de boufton noir, je ne sais pas s'il est sain pour mon corps, mais en tout cas mon odorat lui trouve un air de décharge public.

Le clan Khor a été créé par Linkkinou dernièrement, un ancien pilier des Sokrems. Nous lui souhaitons tout le succés qu'il mérite pour son aventure.

Le clan s'agrandit, des nouvelles recrues viennent tous les jours frapper à notre porte, nous ne pouvons les satisfaire dans l'immédiat, certes nous avons besoin de mains d’œuvre mais nos officiers fatiguent, trop de travail, trop de contrats. Espérons que des jours plus calmes arriveront afin qu'ils puissent se reposer.


8 Descendre 638 : La fusion
Je reprend ma plume un peu tard, j'avoue que ces derniers temps ne m'ont pas été propices pour prendre du recul sur notre travail ; je dois bien admettre que je suis lessivé mais entier.
Cela fait maintenant une dizaine de jours que les clans Sokrem-Kara et la Main sont reunis sous une unique bannière. Un clan fort pour un royaume.
Je passerai sous silence les détails, j'avoue avoir posé plus d'une pierre pour que cette reunion se fasse, certains diront à l'avenir que je suis passé outre les ordres, au diable les ordres, la désobeissance est parfois source de profit, et aujourd'hui nos deux clans profitent entièrement de cette fusion.

Methuma-Gasse, une envoyée de Falanster, travaille sur notre cas afin que nous devenions officiellement les mercenaires de ce dernier, bonne chose ? Mauvaise chose ? Le temps nous le dira, mais si on désire vivre sans risque il ne faut pas être mercenaire, la culture du navet est sans surprise et sans risque.


6 Martalo 639 : D'un compte rendu de deux mois d'activité
Il y a longtemps que j'avais abandonné cette partie. En mon fort intérieur, je m'étais promis de la reprendre un jour, et c'est chose faite. J'aurais donc beaucoup de chose à dire, et encore plus à écrire...

Aujourd'hui, la fusion est finie, et ma foi, cela s'est plutôt bien placé. Même si certains Sokrems ont quitté le clan ( certain car l'idéologie ne leur plaisait guère, d'autres car ils voulaient fonder leur guilde.), d'autres sont devenus des éléments très probants (je pense à Lemwow, récemment promu Lieutenant, Green, Tititienne... et j'en oublie).

Outre la fusion, et l'arrivée des Sokrems, on dénombre des départs, également. Les Fondateurs du Clan sont partis. Lyael, Carabas, Laotzu, Akeginu... ils nous ont laissé la tâche de mener la Main à son paroxysme. De leur départ est né un nouveau conseil. Moi, Kiara, capitaine, Lemwow, Lieutenant, Natakina, sergent, Zelphyra, sergent, ainsi que DogsDevil, sergent. C'est ce Conseil, qui dirige aujourd'hui la Main.

Maintenant, parlons un peu contrat. Nous avons subit il y a peu notre première défaite. En effet, un Tanukouï San s'est montré très récalcitrant au moment où nous nous appétions à lui arracher sa paire de... poils. Notre honneur a cependant été lavé, lorsque, le soir suivant, nous lui plantions une épée dans un endroit très charnu de son anatomie.
Au niveau des victoires, nous sommes toujours invaincus face aux "gros" boss de donjons. Ougah, Kimbo, Bworker... ces braves bestioles tremblent de peur lorsqu'elles nous voient arriver.

Parlons du point que je qualifierais de "fâcheux". Methuma-Gasse a aujourd'hui perdu son boulot, en partie à cause de nous. Un excès de jeunesse, un péché d'inexpérience, selon moi. Toujours est-il que nous avons été contacté il y a peu par Hans-Paleur, nouvel émissaire de Fallanster.
Affaire à suivre, donc.

1er Maisial - 22 Juinssidor 639: Un mois et demi d'inactivité
Et bien... Que dire, que dire ?

Je rajouterais une fois de plus de plates excuses pour cette longue période où nous avons été à l'ombre des projecteurs. Nous avons conscience que ce temps perdu est du drop, de l'expérience, de la découverte du monde en moins pour vous, et des kamas en moins dans notre poche.

Laissez moi au moins vous expliquer ce qui s'est passé durant cette période: nous avons touchés à la structure même du clan, en ajoutant des contrats, en épurant les mercenaires ou encore en instaurant des parrains pour les recrues.

En tant que clients, vous ne verrez pas directement les changements (mis à part le contrat d'exp. dinde, je dois le reconnaitre.) si ce n'est une prise en main normalement plus rapide pour les contrats, et un meilleur suivi.

Avouons cependant que nous avons eu un peu de mal à nous mettre à travailler: les pious gazouillant, les bouftous gambadants dans les contours d'Astrub et les jeunes aventurier massacrant ces derniers, l'atmosphère n'était pas vraiment propice au travail.

Après quelques coups de fouets bien placés, et quelques gueulantes bien poussées, nous avons enfin pu créer quelque chose de concret, de cohérent, d'intéressant, en bref, ce que vous voyez aujourd'hui.Nous avons perdu des mercenaires, certes, mais les plus forts, les meilleurs sont restés, et quoi de mieux pour repartir qu'un noyau soudé ?

Le fait que nous ayons eu des pertes d'effectif entraine donc quelque chose de nécessaire: la réouverture des candidatures avec de nouvelles épreuves d'initiation, et l'apparition du système de parrainage.

Mais au fond, je parle je parle, mais je vous prends encore du temps, et le temps, c'est de l'argent. Je vous souhaite donc de nouveau une bonne (re)découverte du Clan, à compter du 22 Juinssidor.


Septange 639 - Septange 640 : Un an plutôt coul'
Après les grandes vacances, les mercenaires n'avaient plus les mêmes disponibilités. Une petite dispute entre le capitaine et certains membres suffisait pour nous faire perdre l'équilibre. On penchait peut-être vers une dictature. Certains se sont vu tenter l'impossible par un coup d'Etat, d'autres on préférés partir pour éviter les ennuis, mais on s'est vite retrouvé sans dirigeant.

Les quelques mercenaires qui restait, fidèles à leurs ambitions et aimant leur métier plus que tout, se sont serrés les coudes pour reprendre le clan et fonder des piliers solides au clan. Manque de motivation surement, le clan tournait au ralenti : quelques contrats par ci, quelques donjon en guise de sorti par là.

Au bout d'un an, il ne fallait pas se voiler la face, presque rien n'est rentré dans le coffre et les mercenaires ont pris un autre métier pour arrondir les fins de mois. Les plus motivés ont secoué la fourmilière et depuis les contrats fusent et les affaires marchent à merveille. Nouveau départ ? Non j'y crois pas. Renaitre de ses cendres ? Oui, à la limite ... mais nos prédécesseurs et les plus anciens membre ont ce qui est probablement le plus important ici : l'expérience et la maturité nécessaire pour une bonne gestion d'un clan, se qui laisse en présage une bonne continuité avec j'espère, plus de hauts que de bas.

Fais sauter le porte-monnaie, on est prêt.

27 Flovor 641 : Un mouvement ritournel


Après avoir fêté Haloween, Nowel et la Saint Ballotin, le monde des douze commence l'année 641 avec déjà de bons souvenirs en tête : la défaite de Lucie Latrouille, la générosité de papa Nowel et la quête amoureuse des petits ballotins. Mais nous, parlons un peu de La Main.

La remise en route du clan en septange a démarré très fort, peut-être un peu trop dirais-je. Vers descendre on a vu nos chiffres diminuer, par manque de motivation sans doute, déjà fatigués et essouflés : probablement l’effet des fêtes de fin d'année. Question structure et base, nous sommes toujours au point et avons un potentiel qui n'est pas négligeable encore suffirait-il se secouer la ruche ?

L'event de la Tombola a été très largement apprécié par tout le monde, grands comme petits, tous ont tentés leur chance ce qui - et nous en sommes honorés - montre bien la confiance dont vous nous faites preuve, et nous en vous remercions. Nous avons cherché notamment à développer le coté role play, plus que le coté efficace (contrats) mais de grandes absences venant des membres au sein de la phalange événementielle font que, ce que nous espérions n'a pas pu être réalisable. Ainsi nous sommes toujours là, nous respirons et attendons le moment de sortir.

Au programme : du renouvellement et de l'action interne. On veut plus que les sorties donjon du week end, on veut un rôle et on en aura ! Et bien évidement le plus important, des animations à venir dans les prochaines semaines


_________________
"Dans la vie, on a tous le choix de vivre heureux ou non. Moi j'ai choisis de vivre heureux, et je suis content car jusqu'à maintenant, j'y suis plutôt bien parvenu."
Pehdolyth, mes mémoires
____________________

"Une cause ne se gagne pas au nombre de partisans, mais à la force des convictions"
Prof. Lupin, Harry Potter
avatar
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 275
Date d'inscription : 21/05/2009

Personnage
Classe: Le Soulier de Sadida
Niveau:
140/200  (140/200)

Voir le profil de l'utilisateur http://talakia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum