Connexion

Récupérer mon mot de passe

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Candidature : Nowhere is somewhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Somehouaire le Sam 8 Oct - 23:28

Dans une profonde contrée non loin de Sufokia, le soleil amaknéen commençait à pointer le bout de son nez. Eh oui, la rude période hivernale venait de cesser, ce qui rajoutait du baume au coeur aux nombreux habitants longtemps persécutés par de périlleuses guerres.
A travers les trous des volets, Nowhere aperçut de fins rayons lumineux le ramenant à la dure réalité, loin de ces rêves psychédéliques. Quelques étirements primordiaux en douceur pour le mettre en forme, et, hop!, ses petites ailes de fée se déployèrent, ce qui, de fait, l'aida à se transporter dans la cuisine et se vautrer sur une chaise, où sa mère lui avait préalablement préparé un petit-déjeuner copieux. Après s'être incroyablement goinfré, et, au risque de déplaire, il retourna dans son nénuphar énispirien pour se remettre d'un tel repas. Ses camarades d'Apprentissage aux combats, niveau 5, quant à eux, prenaient la direction de la forêt d'Amakna pour apprendre à taper le sanglier. Mais, Nowhere, lui, n'allait guère avec eux. Il préférait roupiller tranquillement à la maison en se la coulant douce toute la sainte journée et en étant traité comme un roi par une mère désamparée par un tel absentéisme de motivation. Pourtant, chaque jour, elle essayait. Que ce fut inutile, elle en convenait - bien qu'elle ne l'acceptait point. L'apprenti Enirispa était tellement flemmard qu'il ne savait soigner quiconque (ainsi que lui-même) d'une simple éraflure qu'aurait provoqué un banal Champ champ. Et quel paradoxe pour un Enispira ! La seule chose qu'il savait très bien faire : voler. Certes pas très haut, mais juste comme il faut pour parcourir de courtes distances (nénuphar -> table/table->nénuphar).

Ce schéma se répétait chaque jour. Mais qu'adviendrait-il de cet éphèbe si son cursus dofusien ne débutait jamais ? Cette question, il se l'était déjà posée, mais aujourd'hui plus particulièrement. Il sentait bien ses bras se ramolire, ses ailes perdre de leur éclat ; il perdait les pouvoirs dont il avait été doté, en somme. Et, comme à son habitude, il préféra ignorer cette question que tant de fois il avait négligée. Néanmoins, cette fois-ci, il ressentit telle une boule chaude naître en lui, tout près de son coeur. La sensation de chaleur se répendait dans son corps et lui redonnait de la force ; ses pouvoirs semblèrent croître à tel point qu'un aura venait d'émaner de son corps. Soudain apparut la Grande Déesse Talakia, flottant dans les airs, mi-translucide, mi-réelle. C'est sûrement dans ma tête, se rassura Nowhere, avant d'ajouter : mais est-ce que parce que ça se passe dans ma tête, ce n'est pas réel ? A peine eut-il le temps d'y rélfléchir d'une voix divine brisa ce silence assourdissant :

"Oh toi, Nowhere,

Jeune Apprenti du Dieu Enispira,

Comment se fait-il que tu erres,

Sans rien à te mettre sous le bras ?

Chaque jour tu ne fais rien,

Et c'est ce rien qui ne te fait pas de bien.

Sache que c'est en forgeant que l'on devient forgeron,

Et, si face à ces paroles tu restes stoïque,

Jamais rien de ta vie ne sera héroïque.

Tel le bouffon, tu es soupçonné de haute trahison

Face à ton Dieu, qui avec raison,

M'envoie pour que tu implores Son Pardon,

Et que tu cesses de n'être qu'un lardon très con un peu fonfon qui s'empiffre de bonbons.

Que cette prévention atteigne ta morale,

Autrement tu receveras le coup fatal."

Les mots sonnèrent creux, en écho, dans sa tête. Nowhere savait que les Dieux existaient bien qu'il n'en ait jamais rencontré un seul. Mais de là à ce qu'une demi-déesse vienne le mettre en garde! Ah ça non il ne s'y attendait pas... et il savait qu'il n'avait pas le choix ; qu'autrement, il le paierait encore plus cher. Elle avait églamement fait naître entre lui la motivation qu'il n'avait jusque-là jamais ressentie. Il fit donc les recherches nécessaires pour découvrir qui était cette déesse qui lui avait parlé, et finit par découvrir que c'était en effet la Déesse Talakia. Pour faire honneur à l'aide qu'Elle lui avait apportée, Nowhere décida de rejoindre les fidèles membres de son divin-Ordre. Pour cela il se rendit sur la pancarte où toutes les guildes étaient répertoriées et lut l'article affiché sur un petit panneau de bois. Rassuré de ce qu'il apprit sur ce Clan, il prit les coordonnées et rentra chez lui prendre sa plus belle plume de Gélikan, puis écrivit ses quelques pauvres lignes dont il ne fut guère fier bien que heureux de constater que s'il voulait, il pouvait s'y mettre - au plus grand étonnement de sa mère, il en va de soi :

Chers membres de l'Ordre de Talakia,

Me voici en cet instant en train de composer cette épître, qui, vous l'aurez compris, est écrite dans le but de vous persuader que je suis l'un des meilleurs Enispiras que vous n'avez encore jamais rencontré. Trêve de plaisanteries, passons à la pratique, en commençant par mon être au sens propre : je suis un jeune Enispira de cercle 161. N'ayant aucun attrait pour l'expérience gagnée à la fin des combats, je monte des dindes à leur centième level pour ainsi les revendre et me faire quelques sous. J'ai toujours été plus ou moins autonome, en tout cas je sais m'occuper seul, mais la compagnie fait toujours assez plaisir, enfin, tout dépend laquelle !

Je foule les terres de Dofus depuis quelques années sans être particulièrement vénal ou vantard. Je n'ai rien d'extraordinaire, d'atypique ou d'étonnant, je suis ce que je suis. Mes capacités dofusiennes sont limitées je l'admets mais je m'y connais tout de même bien de part mon ancienneté sur le jeu.

J'ai traîné durant ces années avec quelques bandes de rigolos saltimbanques, notamment les Ikébaniens, guilde ancienne, que j'ai particulièrement appréciée. Puis, après sa mort, j'ai rejoint mes bien-aimés New Orderiens, une guilde également très ancienne reprise par Radigan lui-même (oui-oui le casse-couilles, oups !).

Nombreuses sont les motivations qui me poussent à toquer à votre porte : premièrement le dessein de Dofus, j'entends par 'dessein' le 'but', c'est-à-dire à mes yeux, les rencontres ! Comment s'amuser seul sur Dofus ? C'est impossible. Alors, certes j'ai quelques amis (pas trop, faut pas pousser mémé dans les orties), mais j'aimerais faire de nouvelles connaissances, histoire de voir de nouveaux horizons, et, peut-être, trouver l'âme-soeur (*peut toujours se brosser*). Deuxièmement, ce côté RP qu'a la guilde. Vous l'aurez certainement compris, je ne suis guère doué dans ce domaine, et une initiation me ferait le plus grand bien je pense pour corriger les grosses inepties que j'ai dû commettre, je m'en excuse d'avance. Bref, ce côté RP donc ! Je trouve que c'est une façon originale de voir Dofus : s'inventer un monde dans un monde déjà irréel. S'inventer une vie avec des personnages qui n'existent pas. C'est intéressant et ça fait travailler l'imagination, chose que j'adore, en plus d'écrire. Un dernier point pour ne pas vous endormir : le fait que la guilde soit en "reconstruction". J'aime aider, non pas que je sois altruiste, mais du coup une ambiance entre (pas 'peu' mais : ) quelques membres doit être des plus conviviales. Je pourrais donc apporter ma bonne humeur, mon "sens de l'humour", et quelques aides pour taper des monstres terrifiants ! Eh ouais j'sais taper les sangliers maintenant !

Merci d'avoir porté une attention - aussi infime soit-elle - à cette lettre.

Cordialement,

Nowhere.

Tout fou d'avoir produit quelque chose par lui-même, Nowhere lut des coordonnées qu'il avait notées et emporta tout le nécessaire : sa précieuse lettre. Sa mère le regarda voler, incroyablement vite, et sentit à cet instant en son fils un nouvel homme.

Court fut le voyage qui l'emmena à l'entrée du Clan, même s'il se perdit deux fois, de part son stress. Il rencontra le gros Sadida Khalian à l'entrée qui beuglait dans un accent sadidien difficilement compréhensible : "Posez votre candidature dans la boîte prévue à cet effet à côté de moi !"

Timidement, il la déposa et Khalian lui souria chaleuresement. Nowhere reprit confiance à tel point qu'il s'imagina que ce gros Sadida devait être la nouvelle recrue et qu'on lui faisait faire le sale boulot ! Le pauvre subit le bizutage ; pitié que ça ne m'arrive pas, pria-t-il, quand bien même ils prendraient contact avec lui.

Et soudain il se rendit compte à quel point il était tout petit dans ce monde si vaste...
[HRP]
Je tiens d'abord à m'excuser pour la longueur de cette candidature. Elle a dû en ennuyer plus d'un, je le conçois. Mais je n'ai jamais réussi à faire court ; j'ai toujours eu tendance à étoffer des détails parfois inutiles qui me paraissent primordiaux. Voilà pourquoi je vais faire bref pour cette partie qui ne devrait pas exister il me semble.

Je voulais juste insister sur le fait que mes bases en ce qui concerne le RP en sont au plus bas. J'ai, je pense, compris le principe grâce aux questions que j'avais posées à Pwaline (ainsi que les quelques candidatures lues) à la mi-juin, mais j'ai peur d'avoir écrit des choses qui ne sont pas 'RP', notamment l'histoire du petit-déjeuner. Et aussi d'avoir fait du 'HRP' dans la lettre qui se doit d'être 'RP'. Une initiation s'impose, je m'embrouille moi-même. ^^"

Les paroles que j'ai fait dire à votre Déesse sont très minimalistes et ne représentent pas l'étendue de son éloquence, et pour ça aussi pardonnez-moi. J'ai essayé de faire un poème assez rapidement sans essayer d'instaurer une métrique régulière, ni champ lexical poétique.

Dernier point à éclaircir qui me semble assez important : mon Sram (Sommewhere, d'où Somehouaire) fait toujours partie de New Order. J'en ai parlé avec mon meneur et ma double-intégration ne le gêne pas, car il ne sait que je ne bâclerai pas cette guilde qui me tient à coeur. Et bien sûr, s'il vous vient de m'accepter, je vous délaisserai pas. Après tout, si je viens ici, c'est bien pour me sociabiliser et non vous ignorer. Si ce point vous sensibilise sur ma venue, je vous comprends et respecte votre choix.

Enfin la fin ! Merci de votre attention,

Nowhere.
avatar
Somehouaire
Abraknyde Ecorché

Messages : 48
Date d'inscription : 07/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Maitre du Jeu le Dim 9 Oct - 13:03

Khalian le "gros Sadida" [Je te lâcherais pas là-dessus ! nah mais j'suis un peu enrobé v'la tout :p] arriva aux douze coups de midi à la villa de sufokia, le regard vide la mine déconfite et le teint blême. Jamais plus on ne le reprendrait pas à festoyez jusqu'à une heure aussi tardive !
Et tout en émettant cette pensée, il se dit que finalement c'était bien la énième fois qu'il se faisait pareil résolution.

La première chose qu'il fît en entrant dans la demeure fut d'aller se rafraichir le visage dans la salle d'eau. Puis il se traina difficilement jusqu'à la cuisine où il avala un bon litre d'eau bien fraiche et engloutit une grosse miche de pain.
C'est alors que son attention se porta sur la boitte aux lettres, qui contrairement à son habitude ces jours-ci n'étaient pas vide.

Il se dressa lentement sur ses jambes endolories et affronta la gravité jusqu'à la fameuse boite. Une fois la lettre récupérée, il s'affala sur le divan de la salle commune et entreprit sa lecture.


La lettre était plus longue que celle qu'il avait l'habitude de recevoir, mais il n'eut aucun mal à la lire dans son intégralité, et se surpris même à sourire ou a froncer les sourcils lorsque l'action relatée s'y prêtait. En bref, il avait beaucoup aimé cette candidature. Le moral remonté, il prit un bout de parchemin et écris ces quelques lignes.



" Bonjour à toi jeune éniripsa.
Sache que j'ai vraiment apprécié ta lettre et que je serais très heureux de pouvoir te compter parmi les nôtres. Je pense qu'un apprentissage te serais effectivement utile car j'ai tout de même noté quelques erreurs m'enfin rien de grave.
Dans l'espoir de te voir parmi nous, et de te compter parmi mes élèves,
Khalian. "


Puis le "gros Sadida" [ Qu'est ce que je t'avais dit ? Je te lâcherais pas :p ] rassembla le tout et le déposa sur la grande table centrale, pour que le reste de l'Ordre puisse y jeter un coup d’œil.

_________________
"Dans la vie, on a tous le choix de vivre heureux ou non. Moi j'ai choisis de vivre heureux, et je suis content car jusqu'à maintenant, j'y suis plutôt bien parvenu."
Pehdolyth, mes mémoires
____________________

"Une cause ne se gagne pas au nombre de partisans, mais à la force des convictions"
Prof. Lupin, Harry Potter
avatar
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 275
Date d'inscription : 21/05/2009

Personnage
Classe: Le Soulier de Sadida
Niveau:
140/200  (140/200)

Voir le profil de l'utilisateur http://talakia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Joe-Bidjobae le Dim 9 Oct - 15:00

Rentrant de la pêche, le vieux Joe s'assoupit quelques minutes avant de voir une lettre de candidature ouverte, motivé, il se lança à la lecture de ces nombreux mots, confortablement allongé.

Au dessous de l'avis du conquérant, magnifique, sportif Khalian, Joe donna son avis.


Ohlé vieux camarade de guilde, t'a candidature est longue comme tu l'a dis.
Elle contient tous ce qu'on attend
(n'est-ce pas ?)

Je suis POUR ! Bonne chance.
avatar
Joe-Bidjobae
Jeune Tofu

Messages : 29
Date d'inscription : 26/09/2011
Localisation : 3,-5

Personnage
Classe: Les Doigts d'Enutrof
Niveau:
191/200  (191/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Accalmie le Dim 9 Oct - 18:56

Zhadan était d'une humeur exécrable lorsqu'elle rentra dans la villa. Elle donna un coup de pied dans le pied d'une table, pensant pouvoir décharger un peu de sa mauvaise humeur, mais cela ne lui fit qu'un mal de chien, la renforçant dans sa profonde conviction que c'était une journée de ... une journée peu appréciable.

Elle vit qu'une lettre était posée sur la table et, pressentant un(e) candidat(e) à martyriser, elle l'ouvrit et lut son contenu.

Sa lecture finie, elle était surprise. Son mal au pied était passé, un mince sourire étirait ses lèvres et elle n'avait plus envie de faire sauter la moitié du monde des Douze. Elle décida d'écrire une grande lettre mais un piou commença à piailler dehors et, sentant sa mauvaise humeur reprendre le dessus, elle trempa les doigts dans un sac de poudre et écrivit au dos de la réponse de Khalian un grand :


Pour

Sur ce, elle sortit en trombe pour zigouiller ce piaffe de malheur.
avatar
Accalmie
Dragoeuf Encoquillé

Messages : 140
Date d'inscription : 05/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Maitre du Jeu le Dim 9 Oct - 19:20

Candidature acceptée, on te contacte pour le recrutement , félicitation et bienvenue parmi nous !

_________________
"Dans la vie, on a tous le choix de vivre heureux ou non. Moi j'ai choisis de vivre heureux, et je suis content car jusqu'à maintenant, j'y suis plutôt bien parvenu."
Pehdolyth, mes mémoires
____________________

"Une cause ne se gagne pas au nombre de partisans, mais à la force des convictions"
Prof. Lupin, Harry Potter
avatar
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Messages : 275
Date d'inscription : 21/05/2009

Personnage
Classe: Le Soulier de Sadida
Niveau:
140/200  (140/200)

Voir le profil de l'utilisateur http://talakia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Somehouaire le Dim 9 Oct - 22:23

Nowhere arrive à l'entrée et tapa trois coups théâtraux à la porte. Dès que le bruit sourd de la porte s'évanouit - que Nowhere se soigna de l'écharde incrustée dans son doigt -, une petite trappe s'ouvrit et une petite bombe bleue en sortit. La prenant dans ces petites mains, il fut surpris. Qu'est-ce que ça veut bien dire ? se demanda-t-il. Puis, elle détonna, explosa doucement, et une petite Roublardette apparut avec un sifflet dans la bouche et lui tendit une feuille qu'il saisit sur-le-champ.

Une fois sa lecture finie, il comprit que c'était une nouvelle vie qui l'attendait. Vais avoir des coupains, se dit-il ; ce qui l'emplit de joie. A tel point qu'il s'assit et s'endormit devant la porte, en attendant que ses nouveaux amis viennent le chercher.
avatar
Somehouaire
Abraknyde Ecorché

Messages : 48
Date d'inscription : 07/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Cym le Lun 10 Oct - 8:28

Cym, se promenait dans la Villa. Oui il se sentais Ici chez lui.
Soudain un petit Eniripsa entra dans la pièce, et dit un "bonjour" Jovial comme si il était de vieux amis. N'ayant pas était mis au courant de l'intégration d'une nouvelle recrut il se dit:

*Au Arrrrmeeuuh!*

Alors que j'allais lui sauter dessue, une silouhette poilue ( et plutot volumineuse) se dressa dèrière le Fragil Eniripsa. Khalian Articula:

-Bienvenue à toi.

La patte en l'air... Cym décida de renger ses griffes et de faire croire a un "Coucou" chaleureux de la patte.

Les présentations Ainsi faites ( sur une boulette suplémentaire ) se finissent sur de belles Paroles et de grand rire Scincèrent.

pour l'instant...Miaou.

Léchouille. RonRon.
avatar
Cym
Jeune Tofu

Messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 26
Localisation : vers le Lin fini et l'eau de La-bas.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Candidature : Nowhere is somewhere

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum